Quand ma route en croise deux autres …

 

Par ce témoignage, je souhaite vous parler de l’association d’aide aux victimes dont Aurélie Vernaz est la présidente. Au travers de ce texte, je vous présenterai deux femmes au destin extraordinaire. L’une soutenant l’autre, toutes les deux liées par un lien fort : l’amour mère-fille, qui les conduira vers l’amour des autres.

 

Je me présente brièvement, je suis Vanessa TURPIN plus connue avec le pseudonyme Mnémosyne, j’exerce en qualité de psychopraticienne libérale, dans le développement personnel et le bien-être physique, psychique et émotionnel.

Par le biais de mon métier, j’ai été sollicitée par Aurélie dont la fille Emma a été victime d’un accident de la route à l’âge de 17 ans.  Je suis intervenue maintes fois auprès d’Emma.

Mon expérience professionnelle m’a permis d’être confrontée à la jeune personne temporairement invalide suite à un accident de la route. Au travers de mon travail, j’ai développé une approche particulière auprès des personnes porteur d’un handicap.

 

La première rencontre avec Emma s’est déroulée dans un centre médical et de rééducation se trouvant à environ une heure de trajet depuis mon domicile.

Cette rencontre se fait suite à la demande de la maman afin que j’intervienne sur Emma en soin holistique. Emma était dans un lit médicalisé et communiquait difficilement avec moi et cela par des bruitages de bouches pour répondre par oui ou par non.

Au fils de mes interventions je l’ai vu positivement évoluer, aujourd’hui j’opère dans le cadre d’une thérapie portant sur une interaction émotionnelle et psychique. A travers mes séances, j’ai découvert une jeune femme tout juste majeure dotée de beaucoup d’humour qui m’a donnée une sacrée leçon de vie. Elle m’a inspiré dans certaines techniques de travail. Cet accident ne l’a pas amputé de sensibilité, d’émotions, de volonté et de désirs, bien au contraire. Emma demande et exprime la poursuite de notre travail en commun en thérapie.

Je suis très fière de l’évolution surprenante d’Emma, malgré toutes ses séquelles. Cette jeune femme démontre une force de caractère et une volonté certaine d’exister et évoque de possibles projections personnelles avec un nouveau projet de vie.

 

Mes séances tournent autour d’un protocole très précis se conjuguant à un questionnaire visant à cibler le besoin ou une demande de la part d’Emma. Ce qui implique une participation active et dynamique d’Emma, ce qui lui confère une place entière d’actrice majeure dans son processus d’évolution. Au fil de son investissement, elle prend acte de ce qu’elle vit et est sur l’instant présent mais arrive aussi à se projeter dans un futur très proche. Si demain nous semble proche, dans son parcours il est lointain. J’ai eu une grande surprise d’entendre Emma me dire « Je suis une guerrière en or ». Ce n’est plus la même jeune femme, elle est selon moi une excellente référence porteuse d’espoir et d’évolution pour d’autres victimes d’accident de la route.

 

Je souligne également, le fort accompagnement de sa maman qui lui est très bénéfique. J’ai été touchée par le lien mère-fille et de la personnalité de chacune. Toutes deux sont entières et investies, pleines de compassion l’une pour l’autre. Elles sont restées solides face à cette tragédie. Elles apprennent à réécrire chacune leur propre histoire.

Je ne suis pas surprise qu’Aurélie, guidée par la voix de son cœur, se soit investie avec énergie dans le soutien aux familles à travers cette association qui porte un très grand intérêt à la solidarité. Femme au grand coeur, qui était meurtri au moment de notre rencontre, elle s’est relevée en accomplissant l’objectif de sensibiliser un maximum de personnes pour éviter les dangers de la route et ses drames.

 

Vanessa TURPIN, psychopraticienne libérale